Zandanek

Quatre royaumes, seize races, un monde en reconstruction... Que se passera-t-il?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mauvais réveil...

Aller en bas 
AuteurMessage
Damien Shirakawa
~Admin~
avatar

Nombre de messages : 179
Age : 28
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Mauvais réveil...   Mer 9 Jan - 4:10

Damien ouvrit lentement les yeux. Ne reconnaissant pas l'endroit, il se mit à paniquer. Comprenant enfin où il se trouvait, les larmes lui montèrent aux yeux. Malgré son statut, il n'avait jamais pensé à se faire protéger, il n'aurais jamais penser qu'une telle chose pourrait arriver. Il se recroquevilla et éclata en sanglot. On pourrait croire qu'il pleurait car il était devenu un esclave, mais il n'en était rien. Il pleurait car si on apprenait qui il était, il pourrait causer des ennuis à son frère...

*Je ne veux pas qu'il ait des soucis par ma faute! Il ne faut pas qu'on découvre qui je suis...*

Le pauvre faisait pitié en larmes dans le fond de sa cage. Il finit par s,endormir, allongé, roulé en boule comme un chaton. Il cauchemardait, il avait besoin de son grand frère. Après des heures, il ouvrit les yeux lentement, se sentant de moins en moins bien. Mettre un gamin à la santé fragile dans une cage sale, humide qui n'avait probablement jamais été désinfectée n'était vraiment pas la meilleure des idées. Le blondinet tremblait, était tout fiévreux, malade... Il se rappela soudainement d'une chose.

*L'homme... c'était l'amant du conseiller de mon frère... c'est lui qui m'a amené et vendu au marchand d,esclave... Adélys... j'ai besoin de toi..."

Les larmes le long de ses joues ne semblaient pas vouloir arrêter de couler.

Pendant des jours où il resta là, son état s,empira, il ne faisait que pleurer, il avait de la difficulté à simplement bouger. Les jours passaient et il perdait peu à peu espoirs. Qu'est-ce que son frère attendait pour envoyer quelqu'un le sauver?

*Peut-être... peut-être que son conseiller avait raison... Il attendait peut-être juste une occasion pour m'abandonner... Non... Lylys ferait jamais ça... Je veux mon frère... Je veux plus être ici... Je veux retourner au château...*

Ses larmes redoublèrent.

*Lylys... Sauve-moi...*

Les personnes le voyant le regardait avec pitié, mais ils n'avait pas d'argent à perdre sur un esclave semblait en trop mauvaise état. De toute façon, Damien s'était juré en lui-même que si Adélys n'envoyait personne pour le ramener au château et qu'il se retrouvait esclave d'une quelconque personne, il se suiciderait.

Les heures passaient et il paniquait de plus en plus. Il avait besoin de se retrouver dans les bras de son frère... Plus ou moins conscient, il semblait délirer.

*LYLYS! BON DIEU! VIENT M'AIDER! T'avais dit que tu m'aimais...*

Ses yeux se fermèrent lentement, si ça n'avait été de sa respiration difficile, on aurait pu croire qu'il venait de passer à l'autre monde.

*J'en peux plus... je vais pas tenir longtemps... Lylys... Pourquoi tu m'as mentit? Si tu m'avais dit que tu voulais plus me voir, je serais partit... C'est cruel... Pourquoi t'as dit que tu m'aimais si c'est pour m'envoyer pourrir dans une cage et causer ma mort... Je te déteste... non... je t'aime encore... je t'aimerai toujours... Mais je t'en veux à mort... pour m'avoir laisser pourrir ici et ne pas m'avoir sauver...*

Le blondinet ne se doutait pas à quel point son frère pouvait lui aussi souffrir de sa disparition. Il souffrait tant émotionnellement et physiquement qu'il en perdait en partie son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zandanek.nightforum.net
Désiré Kalystho

avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Mauvais réveil...   Mer 16 Avr - 18:33

Désiré avait toujours trouvé ces histoires d’esclaves débiles mais… Il s’était laissé convaincre qu’il lui en fallait un. Il n’avait aucun ami à qui parler ou avec qui faire la fête, son patron ne lui avait pas encore rendu visite ou donné de missions. Deux semaines à rien faire, c’était vraiment pénible. Alors, au lieu de se payer les services d’une quelconque agence comme il y en avait en ville, autant s’acheter un esclave pour avoir de la compagnie. Cela pouvait toujours servir. L’espion s’en fichait de tout ce qui était sexuel. Il ne voulait pas d’un pantin qui obéissait à ses moindres désirs. Le garçon qu’il achèterait serait en quelque sorte un esclave de compagnie, et plus si infinité. Il verrait bien.

Après moult réflexions, Désiré se laissa tenter. Cela ne coûtait rien. Quoique si. Il allait devoir dépenser une partie de son salaire. Mais bon, ce salaire, il le recevait alors qu’il ne faisait rien donc il était gagnant. Il appela donc un taxi pour le conduire aux boutiques d’esclaves. Cela faisait déjà un moment qu’il était en ville mais n’avait jamais eu l’occasion de passer son permis. Peut-être devrait-il s’y mettre. Mais il allait encore attendre un peu. Il n’allait pas gaspiller son argent en une fois. Oui, il avait hérité d’une bonne fortune avec la mort de Will mais il s’était promis de ne pas y toucher pour ce genre de choses. Ce ne serait que lorsqu’il aurait des problèmes financiers et, pour le moment, ce n’était pas le cas.

Après de longues minutes dans le taxi, Désiré se résigna à payer la note salée du chauffeur et sortit. Tout compte fait, il passerait son permis le plus vite possible. Ces taxis étaient vraiment des charlatans. Ils profitaient de la faiblesse des gens qui n’avaient de permis ou de voiture. Ou alors la prochaine fois il négocierait avec un chauffeur du château. Après tout, il travaillait pour le prince. Autant que sa place d’espion lui offre quelques privilèges. Il faudrait qu’il y réfléchisse. Mais, pour le moment, il ne devait penser qu’à l’esclave qu’il allait choisir. Un bel esclave de préférence. Le rouquin avait beau avoir grandi à la campagne, il n’en avait pas moins des goûts de luxe pour certaines choses.

Alors, que pourrait-il prendre ?.. Pas de vampire car il ne se voyait pas lui offrir sa gorge pour le nourrir, pas un lyche car il ne voulait pas qu’on lui jette de sorts, pas une créature avec des ailes par peur d’une quelconque fugue… Le nombre d’options diminuait rapidement avec lui. Néanmoins, il hésitait encore entre un Shadowrian, un Neko, un humain ou un elfe blanc. Il verrait bien ce qu’il y avait en magasin. Mais, lorsqu’il vit le peu d’articles que présentait la boutique d’esclaves célestes, Désiré opta pour un humain ou un Neko. Il fit le tour du magasin, se demandant qu’est-ce qu’il pouvait bien faire dans un lieu pareil. C’était glauque comme ambiance. Tous ces esclaves dans ces cages ou attachés, certains le suppliant du regard alors qu’ils ne le connaissaient même pas et qu’il pouvait très bien être un psychopathe.

Mais après plusieurs minutes à tourner en rond, son attention se posa sur un petit gars blond qui n’avait pas l’air bien. Les autres esclaves, bien qu’apparemment mal nourris, n’étaient pas dans un état aussi critique. C’était pour cela que Désiré s’était approché de sa cage. Il n’avait aucunement l’envie de l’acheter mais ce blondinet n’avait pas l’air bien du tout. Il respirait mal, il était allongé sur le sol de sa cage sale et froide. C’était pas drôle à voir. C’était limite à avoir pitié de lui et à vouloir le sortir de là le plus vite possible. Désiré hésitait. Il n’était pas venu ici pour acheter un esclave en mauvais état. Même si ce garçon-là était plutôt mignon, c’était pas sûr qu’il tienne longtemps. Il n’avait pas l’air résistant du tout le pauvre gamin.


« Eh p’tit ! Qu’est-c’que t’as ? » demanda Désiré, oubliant tout son beau langage qu’il avait appris en ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien Shirakawa
~Admin~
avatar

Nombre de messages : 179
Age : 28
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: Mauvais réveil...   Jeu 17 Avr - 0:08

Encore à ses délires, suppliant son frère de venir le sauver, l'engueulant de ne pas l'aimer et de lui avoir mentit, de même que plusieurs autres chose, mais heureusement, mentalement, car il n'avait pas envie que tous apprenne l'identité de son frère et se servent de lui... Donc, il n'avait pas vu arriver celui qui était devant sa cage. Il entendit une vois qui lui parut lointaine et, espérant que ce soit un des esclave ou des gardes du château envoyé pour le récupéré, il ouvrit péniblement les yeux, laissant ainsi voir toute la douleur qu'il pouvait ressentir. Ne reconnaissant pas la personne, il referma les yeux, se recroquevillant un peu plus sur lui-même. Il poussa un petit gémissement de douleur, ce simple mouvement lui ayant envoyer un éclair douleureux dans son petit corps.

Le marchand, curieux de voir ce qu'observait l'homme, approcha et proposa un prix ridiculement bas pour qu'il achète le blondinet. Normalement, il n'aurait jamais proposer un tel prix pour un esclave, mais, croyant que le jeune prince mourrait probablement dans peu de temps, il préférait avoir un peu d'argent, même si c'était minable comme profit, que de n'avoir rien du tout et en plus devoir aller l'enterrer ou payer quelqu'un pour le faire. Au moins, s'il vendait le gamin, il serait débarasser et aurait un peu d'argent, ce qui était mieux que rien.

Ayant entendu le marchand, Damien se mit à paniquer intérieurement. Il ne fallait pas que quelqu'un l'achète, il ne voulait pas. Si son frère n'avait envoyé personne, il préférait mourrir. Un gémissement passa ses lèvres, il avait prononcé un nom de façon à peine audible à moins d'être très très attentif:

"Lylys... aide-moi..."

Il priait cependant pour que personne n'aie entendu et encore moins n'aie compris qui désignait le surnom Lylys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zandanek.nightforum.net
Désiré Kalystho

avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Mauvais réveil...   Jeu 17 Avr - 9:53

Désiré grimaça légèrement en voyant toute cette douleur dans le regard bleu glacé de l’esclave. Il lui faisait vraiment pitié ce petit. Cet endroit n’était pas bon pour sa santé. Il faisait froid, humide et ce n’était pas le top niveau propreté et hygiène. S’il restait ne serait-ce qu’une semaine de plus, il allait sûrement mourir. Et le marchant de cette boutique dut voir que le rouquin se préoccupait de ce blondinet. L’homme s’approcha et lui proposa un prix, prix vraiment ridicule. Même la course du taximan était plus chère que cet esclave. Alors, dans ces conditions, comment ne pas accepter ? Même si Désiré n’était pas sûr que le garçon vive très longtemps, au moins il ne perdait pas beaucoup à vouloir l’aider. Et puis, ce serait mieux pour le jeune homme de mourir dans l’appartement de son nouveau maître que dans sa cage froide et sale. Au moins il aurait un beau lit de mort, chaud et confortable. Enfin, l’espion allait tenter d’être optimiste, même si en voyant l’état de l’esclave, c’était difficile de l’être.

« D’accord, j’l’achète. » répondit-il sans vraiment d’entrain.

Il sortit quelques billets de sa poche et les tendit au marchant. En échange, celui-ci alla ouvrir la cage et le laissa aller chercher le garçon. Désiré entra donc dans la cellule et s’accroupit près de son esclave. Il posa une main sur le front du malade. Le pauvre était bouillant. Et le moindre mouvement avait l’air de lui faire souffrir le martyr. Pauvre petite chose… Le rouquin passa une main dans ses cheveux blonds pour tenter de le rassurer ou du moins, lui offrir un peu de douceur. Dans son état, cela ne pouvait pas lui faire de mal. Désiré avait beau être une vraie peste, il lui arrivait tout de même d’avoir pitié des gens et de vouloir les aider. C’était le cas pour ce blondinet fiévreux. Au moins, avec lui, il avait l’impression de faire une bonne action. Il allait essayer de le soigner et, au pire, si le garçon mourrait, il quitterait ce monde dans de meilleures conditions que dans cette boutique d’esclave.


« T’vas pas me clamser dans les bras, hein ? » demanda Désiré en prenant le gamin dans ses bras. Il n’attendait pas vraiment de réponse mais bon, cela ne coûtait rien d’essayer. « J’vais te ramener chez moi. J’vais essayer d’te soigner. Au pire, j’appellerai le méd’cin du château. S’il travaille pour l’prince, c’est qu’il doit pas être nul. » murmura t-il, pour que seul l’esclave l’entende.

Il ne voulait pas que le marchant ou quelqu’un d’autre l’entende dire qu’il avait des relations au château. Il désirait garder son identité secrète. Et, avec ce gamin, il ne risquait pas d’avoir de problèmes. Il n’arrivait même pas à parler le pauvre. Et puis, par la suite, s’il survivait, il serait bien trop reconnaissant envers Désiré qu’il ne pourrait pas le trahir. Si ? De toute façon, s’il le faisait, l’espion le mettrait à la porte et le laisserait erré dans les rues. Ou alors le revendrait-il à ce marchant. Il verrait bien. Mais il n’en était pas encore là. Il fallait déjà qu’il soigne ce garçon et pour cela, il devait retourner à son appartement. Il sortit donc de la boutique et rentra dans le premier taxi qui se présenta à lui. Il lui indiqua le chemin à suivre, c’est-à-dire le royaume des ténèbres.


« Tu dois venir du royaume terrestre toi. T’as pas à t’inquiéter. C’est pas parce que c’est le royaume des ténèbres qu’on est méchant. D’toute façon, tu vas rester chez moi le temps que t’ailles mieux. J’veux pas t’obliger à m’faire confiance mais… d’un côté, t’as pas vraiment le choix. T’as pas à t’en faire p’tit. » dit-il en allongeant le garçon à l’arrière du taxi et en posant sa tête sur ses genoux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien Shirakawa
~Admin~
avatar

Nombre de messages : 179
Age : 28
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: Mauvais réveil...   Ven 18 Avr - 0:39

En entendant l'homme dire qu'il allait l'acheter, Damien se mis à pleurer un peu plus. Pourquoi cela devait-il lui arriver? Il se jura que s'il parvenait à revenir au château il allait lui-même faire la peau à celui qui lui avait fait ce mal. Il avait beau ne pas avoir la force de le faire, il demanderait à des gardes qui l'aimait bien de l'aider. Puis il aurait une loooooooongue discussion avec son frère, discussion qu'il ne voulait pas nécéssairement avoir à subir, mais il avait besoin de comprendre pourquoi il avait été abandonné ainsi. En même temps, il craignait qu'en revenant au château, il se fasse renvoyer par son frère. Il irait au moins chercher Nox, il aura peut-être perdu l'amour de sa vie mais il pourrait mourrir avec la seconde chose la plus importante à ses yeux. Il avait l'intention de se suicider, même peut-être devant son frère pour le faire culpabiliser de lui avoir fait un tel coup. Il était toujours persuadé que le prince ne l'aimait plus et avait voulu se débarasser de lui.

Le blondinet poussa un gémissement de douleur en se sentant soulever, ses membres endoloris le faisait vraiment souffrir. Il paniqua un peu plus intérieurement en entendant la phrase de son maître. S'il avait accès au médecins du château, il devait être près du prince et donc il fallait encore moins qu'il découvre qui était le petit prince. Il avait beau en vouloir à Adélys, il l'aimait toujours et ne voulait pas lui nuire...

Un autre gémissement passa ses lèvres alors qu'il était à nouveau déplacé pour être allongé sur quelque chose de plus confortable que le sol de sa cellule. Sa tête était cependant à un endroit plus confortable. Malgré les paroles dites par son acheteur, il ne lui faisait pas confiance et s'inquiétait. Il ne voulait pas trépasser, il avait des choses à régler avant... Mais il se sentait tellement mal, il n'avait jamais autant souffert. D'habitude, Adélys s'occupait de lui et jamais ça n'avait ddégénéré à un tel point, même lors que ses plus grandes fièvre où il n'en menait pas large.

Il se sentit lentement dériver vers le sommeil, mais celui-ci était agité, ses pires cauchemars lui revenait, ajouter à d'autres. Il revoyait la mort de son père, ressentant la même douleur qu'il avait ressentit lors de l'accident. Il revoyait les conseillers de son frère, lui disant qu'ils avaient raison. Il vit son Adélys qu'il aimait tant le rejeter comme un malpropre pour aller avec un autre. Il voyait l'homme qui l,avait acheter le maltraiter, le violer, le briser complètement. En réel, dans le taxi, il s,agitait, ouvrant un peu plus les quelques blessures infectées qu'il avait. On pouvait entendre de sa bouche des paroles allant avec ses rêves, il pleurait le nom de son père, appelait son frère et suppliait son maître d'arrêter de lui faire du mal. Il ne se rendait plus compte de rien, complètement perdu dans ses cauchemars. Il faisait pitié à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zandanek.nightforum.net
Désiré Kalystho

avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Mauvais réveil...   Ven 18 Avr - 8:40

[ Suite ici ^^ Arrow "Finie la solitude" ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mauvais réveil...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mauvais réveil...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» Un réveil difficile - Terminé
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» Le réveil du chat
» [Nov.] Cauchemar ou mauvais rêve ? [n'importe quel garçon]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zandanek :: Hors jeu :: Archive :: Back in 2010-
Sauter vers: